Solidarité

Image1

Le Pré Saint-Gervais, c’est 70 hectares de solidarité. Une ville solidaire, c’est une ville qui propose des modes de garde innovants pour les tout-petits. C’est une ville qui se mobilise pour l’accès aux droits et au logement. Une ville qui lutte contre l’isolement des séniors, qui promeut le partage et l’échange de services. Une ville qui s’attache à écouter et à accompagner tous ceux qui en expriment le besoin.

Pour la petite enfance, nous avons créé des Maisons d’Assistant(e)s Maternel(le)s, inédites en Ile-de-France, qui facilitent l’exercice de la profession. Avec 36 nouvelles places, la ville a renforcé ses capacités d’accueil.

Avec le foyer logement du Clos Lamotte, la ville propose un cadre de vie convivial aux personnes de plus de 60 ans.
Pour les plus démunis, le pôle social permet d‘accéder gratuitement ou à moindre coût aux services de la ville (restauration, sport, services communaux ou intercommunaux).

Enfin, même si la ville ne dispose pas d’office communal HLM, nous recensons 47% de logements sociaux. Un service logement reçoit et accompagne chaque famille dans la recherche de solutions de logement. Parallèlement, nous avons mis en place un dispositif de prévention des expulsions locatives pour éviter que des familles ne tombent dans une grande précarité.

Notre ob

Dans une société en changement, nous devons montrer qu’il est possible de vivre mieux en étant plus solidaires et plus respectueux de l’environnement. Afin de renforcer son soutien aux plus fragiles, la collectivité doit sans cesse innover, créer de nouvelles formes de solidarité, des espaces d’entraides et de partages. Main stylo

En ce qui concerne l’accueil des enfants de 0 à 3 ans, la ville du Pré Saint-Gervais se situe au dessus de la moyenne départementale. Pour autant, il est nécessaire de continuer à développer les solutions d’accueils, à les diversifier pour s’adapter à l’évolution des structures
familiales et des modes de vie.

Face aux difficultés sociales, nous avons un devoir d’écoute de ceux qui, trop souvent, sont en situation de détresse.

Une ville solidaire, c’est également une ville qui favorise les temps conviviaux. Une ville où l’on vit à tout moment !

nos propo

Doubler le nombre de MAM (Maisons d’Assistant(e)s Maternel(le)s) pour augmenter le nombre de places d’accueil sur la ville.
• Réserver un quota de places en crèche pour un accueil temporaire des enfants (journée, demijournée) et s’appuyer sur l’engagement parental au
service de tous.
• Élargir les horaires d’ouverture des modes de garde, pour celles et ceux qui travaillent en horaires décalés.
• Créer une plateforme dédiée au partage de services et à la transmission du savoir entre les habitants (covoiturage, mutualisation d’objets ou
d’outils, aide aux devoirs, garde d’enfant, etc.)
• Créer un « tiers-lieu », espace de travail équipé et partagé accessible à tous : professionnels, associations, travailleurs indépendants ou itinérants.
• Soutenir des projets professionnels ou d’insertion en mobilisant le microcrédit social.
• Renforcer l’offre de soins de proximité et la prévention santé, à travers la Maison des médecins notamment.
• Créer une permanence de la solidarité, lieu d’échange avec les élus sur l’accès aux droits, au logement, aux modes de garde etc.

Les derniers contenus multimédias

%d blogueurs aiment cette page :